Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ça m'intéresse!
  • ça m'intéresse!
  • : Petites questions du quotidien que je me suis posées et auxquelles j'essaye de trouver des réponses! N'hésitez pas à m'envoyer vos questions, je cherche la réponse pour vous!
  • Contact

Visiteurs

Recherche

Catégories

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 09:50

Le SuDoku (Su = chiffre, Doku = unique) est un jeu démocratisé récemment mais qui tire ses origines de l'Antiquité grille-sudoku.jpgsoit 3000 ans en arrière. Le SuDoku vient du "carré magique", jeu présent en Chine depuis plusieurs milliers d'années; mais également des "carrés latins" du mathématicien suisse Euler.

 

Euler imagina une grille avec des chiffres afin de résoudre un problème: Placer trente-six officiers de 6 grades différents et appartenant à 6 régiments différents dans un tableau de 6 x 6 de façon que sur chaque ligne et chaque colonne, on trouve 6 officiers de grades différents et de régiments différents. Problème qu'il concluera finalement de la façon suivante: « Or, après toutes les peines qu’on s’est données pour résoudre ce problème, on a été obligé de reconnaître qu’un tel arrangement est absolument impossible, quoiqu’on ne puisse pas en donner de démonstration rigoureuse. » Le point commun entre ce problème et le SuDoku est le caractère unique des éléments placés dans la grille sur une même ligne ainsi que sur une même colonne.

 

Ce n'est qu'en 1979, que la version moderne du SuDoku apparaît, créé par Howard Garns, pigiste sépcialisé dans les casse-têtes. Le premier SuDoku est publié par Dell Magazine. En 2005, le SuDoku arrive en France, publié par Sport Cérébral. Le numéro de lancement sera vendu à 20000 exemplaires, soit le double des ventes habituelles. Sport Cérébral organise également des championnats nationaux.

 

Pour l'anecdote, la langue japonaise étant bien trop compliquée, et l'alphabet de signe bien trop touffu pour les grilles de mots croisés, les japonais se sont rapidemment pris de passion pour ce jeu de chiffres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires