Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ça m'intéresse!
  • ça m'intéresse!
  • : Petites questions du quotidien que je me suis posées et auxquelles j'essaye de trouver des réponses! N'hésitez pas à m'envoyer vos questions, je cherche la réponse pour vous!
  • Contact

Visiteurs

Recherche

Catégories

1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 09:01

Bien que difficile à avaler à la fin d'un long repas de Noël, qui n'a pas mangé de bûche le 24 décembre?

 

Autrefois, pour fêter le solstice d'hiver, les familles avaient pour coutume de brûler une bûche le soir de Noël pour avoir de bonnes récoltes l'année suivante. Il était d'usage de prendre une bûche issue d'un arbre fruitier, symbole d'abondance, qui permettait une combustion plus longue et ainsi les bienfaits persistaient. Cette bûche était bénie avec une branche de buis ou de laurier conservée depuis la fête des Rameaux. Certains l'arrosaient de vin pour assurer une bonne vendange ou de sel pour se protéger des sorcières.

buche.jpg

Dans la tradition chrétienne, la bûche que l'on mettait à brûler dans l'âtre à Noël devait rappeler "que Jésus de Galilée était né dans une étable glaciale et n'avait pour se réchauffer que le souffle d'un âne et d'un bœuf".

Les cendres étaient ensuite conservées afin de protéger la maison contre la foudre.

 

La date de création de la bûche en tant que dessert est inconnue.Un pâtissier aurait crée la buche-dessert en 1945, cela permet aujourd'hui de perdurer cette tradition!

 

Pour les plus curieux: Les desserts de Noël à travers le monde.

Partager cet article

Repost 0
ça m'intéresse - dans Traditions
commenter cet article

commentaires