Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ça m'intéresse!
  • ça m'intéresse!
  • : Petites questions du quotidien que je me suis posées et auxquelles j'essaye de trouver des réponses! N'hésitez pas à m'envoyer vos questions, je cherche la réponse pour vous!
  • Contact

Visiteurs

Recherche

Catégories

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 14:59
... ou putôt pourquoi roulons-nous à droite? L'Histoire raconte...

En Angleterre, la tradition remonte au Moyen Age, alors que le cheval était le moyen de déplacement le plus courant. Les chevaliers étant pour la plupart droitiers, il était donc logique qu'ils portent leur épée à gauche pour la dégainer plus rapidemment et attaquent par la droite; le sens naturel de circulation était donc de circuler à gauche. Cela évitait également que les épées s'entrechoquent lors des croisements entre cavaliers.

Ce sens de circulation a perduré avec les nouveaux moyens de transport et sur tous les continents y compris chez nous!

C'est Napoléon qui bouleversa cette tradition. Le stratégie "classique" d'attaque d'une armée était d'attaquer d'abord par la gauche puis par la droite. Napoléon, pour jouer sur l'effet de surprise, décida d'attaquer d'abord par la droite puis par la gauche. Cette stratégie ayant photos display look rightlargement porté ses fruits au fil des batailles, il décida d'inverser le sens traditionnel et de circuler du côté droit de la route. Il imposa à cette décision à tous les pays conquis pour marquer sa domination... qui n'allait pas jusqu'en Angleterre!

Autre hypothèse: le Conestoga - Wikipedia

"À la fin du XVIIIe siècle, apparaît dans le marché américain un nouveau type de chariot : le Cosnestoga. Tiré par 6 ou 8 mules attelées par paire, [...] ce chariot se répand vite dans tous les pays voisins et des engins similaires apparaissent en Europe. Caractéristique principale du Conestoga : il ne possède pas de siège pour le cocher. Cet apparent détail va bouleverser les habitudes de la route. Afin de contrôler au mieux l'attelage, le cocher se plaçait sur le cheval de gauche de la dernière paire (tenant le fouet à la main droite). Ces chariots se mirent alors naturellement à rouler à droite, afin que le cocher puisse surveiller, lors des croisements, le côté exposé à être frôlé par l'autre chariot.

En1792, la Pennsylvanie officialise la conduite sur la droite, les autres Etats des Etats-Unis lui emboîteront le pas.

En Europe, [...] la même pratique se perpétua. [...] À la fin du XVIIIè, la France roulait donc à droite.Napoléon Ier, dominant l'Europe, imposera l'usage à tous ses pays conquis et vassaux."

Partager cet article

Repost 0

commentaires